Qu’est-ce que l’association Défense de la langue française ?

Défense de la langue française
Défense de la langue française

L’association Défense de la langue française (DLF) a été fondée en 1958 par Paul Camus et Maurice Rat. N’étant rattachée à aucune pensée religieuse, politique ou philosophique, DLF se soucie principalement du rayonnement de la langue française dans le monde.

Comment œuvre DLF pour défendre les valeurs de la langue de Molière ? Quelles sont ses 3 missions ? Comment la soutenir et rejoindre ses 3 000 membres ?

On vous explique tout…

Lire : Les défenseurs de la langue de Molière s’adressent aux Français

Défense de la langue française
Défense de la langue française

L’histoire de l’association Défense de la langue française (DLF)

L’association Défense de la langue française est une branche du « Cercle de presse Richelieu » qui a vu le jour en 1952.

Aujourd’hui, DLF accueille près de 3 000 membres venus de France et des pays francophones. C’est uniquement grâce aux donations de ses membres que DLF fonctionne.

Lire : Le nombre de francophones dans le monde augmente

Cette autonomie est également une manière pour elle de tisser des liens avec les organisations publiques ayant comme trait d’union la langue française.

Nous citerons en exemple l’Académie française, une institution créée par Richelieu visant à perfectionner la langue de Molière. Présidée par l’académicien Xavier Darcos depuis 2016, l’association Défense de la langue française est membre, depuis 1994, au Droit de comprendre.

Quelle sont les 3 missions de la DLF ?

Promouvoir le rayonnement de la langue française

L’association DLF se donne comme mission de garantir le rayonnement de la langue française dans le monde. Elle soutient également le droit des citoyens français à pouvoir s’exprimer librement dans leur langue maternelle. C’est dans cette optique qu’elle publie, quatre fois par an, une revue visant à enrichir les connaissances de ses lecteurs.

Lire : La langue française rayonne dans les aéroports parisiens

Défense de la langue française : Rayonnement de la langue française
Rayonnement de la langue française

L’association lutte contre les anglicismes…

En parallèle, DLF lutte contre les anglicismes en soutenant quelques néologismes comme le mot « courriel » pour remplacer l’e-mail. Outre la publication trimestrielle d’une revue, d’autres activités sont également organisées par DLF pour défendre les valeurs de la langue française.

Lire : Anglicismes, la langue anglaise prend-elle le dessus sur la langue française ?

…et organise de nombreux évènements

Elle organise effectivement divers concours comme le Prix Richelieu et Le Plumier d’or, un concours visant à promouvoir le français au collège. L’association Défense de la langue française orchestre également des déjeuners avec des conférenciers de renom.

Lire : Le français au collège : la seconde langue la plus étudiée en Europe

Comment soutenir l’association de la Défense de la langue Française ?

Comment rejoindre les 3 000 membres actifs ?

Vous pouvez adhérer à l’association de la défense de la langue française et rejoindre les 3 000 membres actifs. Votre contribution peut s’effectuer depuis et hors de la France.

Pour visiter le site de l’association et pour les soutenir c’est ici : http://www.langue-francaise.org/

Quelles sont les coordonnées de la DLF ?

La siège administratif de l’association défense de la langue française se situe au  222 avenue de Versailles, 75016 Paris, en France.

Vous pouvez les joindre par téléphone au : 01 42 65 08 87 ou par email au : dlf.paris@club-internet.fr.

3 comments
    1. Bonjour,
      Le plus simple pour recevoir la revue trimestrielle de la DLF est d’écrire directement à l’association en utilisant cet email : dlf.paris@club-internet.fr. Vous pouvez également vous rendre directement sur leur site et cliquer sur « Revue DLF » puis sur « Téléchargement ». Une fois sur la page, vous pourrez consulter les sommaires des revues depuis l’année 2014 jusqu’à 2017 et télécharger les revues qui vous plaisent au format PDF.
      En espérant avoir répondu à vos interrogations, je vous souhaite de bonnes lectures !
      Bien cordialement,
      Julien de Location-Francophone

      1. Comme il est ironique que vous utilisiez le terme “email” juste après le texte que vous venez de publier !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You May Also Like