Sommet de la francophonie 2021 à Djerba

Djerba 2021_18ème sommet de la Francophonie
Le 18ème Sommet de la Francophonie se tiendra à Djerba en 2021

C’est confirmé ! Le sommet annuel de la francophonie co-organisé par l’Organisation International de la Francophonie (OIF) et la Tunisie est programmé à Djerba pour 2021. Initialement prévu à Tunis en 2020 ce dernier a été annulé pour raison de crise sanitaire. C’est donc l’occasion pour Location-Francophone de vous parler de l’évènement et son programme tourné autour du numérique et de la diversité. Mais aussi de rappeler l’importance d’une telle rencontre pour le rayonnement de la francophonie dans le monde.

Djerba 2021_18ème sommet de la Francophonie

Qu’est ce que la francophonie et l’OIF ?

Vous le savez, on vous le répète souvent, la francophonie est au coeur du projet de Location-Francophone. Dans un article un peu plus détaillé nous avons retracé les 10 dates clés de la francophonie. Mais pour faire court la francophonie désigne l’ensemble des personnes et des pays utilisant le français comme première langue de socialisation ou langue d’usage. La Francophonie quant à elle regroupe l’ensemble des institutions qui oeuvrent pour son rayonnement. Et pour ce faire, l’Organisation International de la Francophonie organise chaque année un sommet mondial. Pour rappel l’OIF regroupe 88 Etats et membres dont : 54 membres, 7 membres associés et  27 observateurs.

La Tunisie réaffirme sa volonté d’organiser l’événement

Il n’y a aucun doute la langue officielle de la Tunisie c’est l’arabe. Avec le statut de langue étrangère le français est tout de même parlé par environ 50% des tunisiens.  Soit environ 6,6M de locuteurs francophones pour une population totale de 11,5M d’habitants. Adhérente à l’OIF depuis 1970, la Tunisie s’inscrit au cœur du projet francophone. Initialement prévu en 2020 à Tunis, la crise sanitaire eu raison de l’événement. Mais d’un commun accord le président de la Tunisie,  Kais Saied et la secrétaire de l’OIF, Louise Mushikiwabo, ont reprogrammé le sommet à Djerba, les 20 et 21 Novembre 2021.

Sommet de la francophonie 2021 à Djerba : Connectivité et diversité

Depuis plus de 20 ans maintenant la nouvelle économie ou économie numérique est un vecteur fort de développement. D’autant plus renforcé par la crise sanitaire actuelle qui restreint nos déplacements et nos contacts physiques. L’éducation, l’accès à l’information, le commerce, la culture se vivent et se transmettent sur la toile. Tout naturellement le thème de ce XVIIIe sommet francophone s’intitule : «Connectivité dans la diversité : le numérique vecteur de développement et de solidarité dans l’espace francophone». Il sera au centre du traditionnel village de la Francophonie, lieu d’échanges et de rencontres inter-culturels. L’économie y tiendra également une place importante au travers du forum économique francophone où des investisseurs francophones sont attendus.

La Tunisie une destination magnifique

Nous ne pouvons que vous inciter à vous rendre sur place. La Tunisie abrite un riche patrimoine culturel et des lieux incontournables à visiter. 5 lieux nous semblent incontournables : 1) Le site de Carthage classé au patrimoine de l’Unesco ; 2) la ville de Tunis, ; 3) la palmeraie de Tozeur au sud-ouest ; 4) Sidi Bou Saïd avec la vue sur le golf de Tunis et 5) Matmata réputée pour ses maisons troglodytes.

Tunis Sidi Bou Saïd
Tunis Sidi Bou Saïd

Voyager chez l’habitant à Djerba

Comment ne pas présenter  la splendide Djerba ? Les étés y sont particulièrement chauds avec des températures facilement supérieures à 35 degrés et un ensoleillement quasi permanent. Vous y rendre en Novembre semble donc une bonne alternative pour vous prémunir des coups de soleil et soulager votre porte monnaie. Pour vous déplacer la location de voiture et les taxis restent les moyens de transport les mieux indiqués. Enfin si vous souhaitez voyager chez l’habitant vous trouverez des maison d’hôtes et des villas à Midun ici.

La plage à Djerba
La plage à Djerba

Sources :

3 commentaires
  1. Bonsoir je voudrais participer à ce sommet. Que dois je faire ?
    Je suis médecin hémodialyseur à Tunis.(ancienne élève de l’école de notre Dame de Carthage de la manouba créée par les sœurs de Nevers)
    Mon mari est professeur en néphrologie, ancien élève du lycée carnot de Tunis.

  2. Bonjour La JCI de Tunisie contribue aux préparatifs du sommet à djerba , est ce que l’OIF peut nous guider et aider dans nos actions d’autant plus que la JCI va se présenter pour l’acréditation
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous êtes toujours curieux ?