Histoire du français : retour sur les époques marquantes

La France
La France

Découvrez sans plus attendre la longue histoire du français, depuis sa naissance jusqu’au 21e siècle.

Appartenant à la famille des langues dites romanes, le français a vu le jour en France.

Variété de l’ancienne langue d’oïl, la langue française a connu un parcours surprenant au fil des siècles. Retour sur les époques marquantes de notre douce langue.

 

Histoire du français
Histoire du français


Histoire du français : la naissance de la langue française

Du latin vulgaire vers les langues romanes

Nous savons tous que le français est une langue romane ou langue latine. Son lexique est en majorité fondé sur le latin vulgaire mais aussi dans une moindre mesure sur le grec.

Les historiens datent la transition du latin vulgaire vers les langues romanes entre les années -200 avant JC et 400.

Les Serments de Strasbourg : acte de naissance du français

Le seul vestige qui nous reste de la longue histoire du français remonte à 842. C’est précisément le 14 février 842 que le premier document rédigé en langue romane voit le jour.

Cette date est considérée comme les prémices de la langue d’oïl, aujourd’hui le français.

Ce document n’est autre que les Serments de Strasbourg, témoins de l’alliance militaire entre Louis le Germanique et Charles II le Chauve, tous deux petit-fils de Charlemagne.

Cette alliance avait pour objectif de faire tomber leur grand frère et fils de Louis 1er, Lothaire 1er. Ces serments restent à l’évidence, les plus anciens textes rédigés dans la langue française.

 

Serments de Strasbourg
Serments de Strasbourg – Traité militaire signé en 832
 

Bien entendu, il ne s’agit pas d’un document littéraire, mais d’un Traité militaire à caractère politique. Un document rédigé dans la langue vulgaire de l’époque qui prit un essor considérable face au latin.

Pour rappel le Latin était jadis la langue officielle de l’Église, ainsi que du Pouvoir.

Les Serments de Strasbourg ont donc une symbolique essentielle puisque considérés par les historiens comme “l’acte de naissance de la langue française”.


Le français, langue officielle de l’Angleterre à partir de 1066

Mais la véritable histoire du français ne se limite pas aux frontières françaises.

Car, si ce dernier a séduit les poètes et écrivains de renom français, il a également conquis le cœur des Anglais durant plus de 300 ans !

Cette langue, considérée comme vulgaire, a en effet voyagé jusqu’en Angleterre, lors de la conquête de Guillaume le Conquérant en l’an 1066.

 

Londres
Londres
 

C’est ainsi que le français laissa une profonde empreinte dans le vocabulaire anglais. Le vieil anglais se voit alors remplacé par le roman.

Le mot « rivière » a été remplacé, en anglais, par « river », « pauvre » par « poor », « héritage » devient « heritage », etc…


L’histoire du français du 16e siècle au 18e siècle

Le français devient langue officielle administrative en 1539…

Malgré la forte influence du français en Angleterre, il faudra attendre l’année 1539 pour que ce dernier devienne officiellement la langue des tribunaux et de l’administration française.

…par l’ordonnance de Villers-Cotterêts

La belle histoire du français prend alors une nouvelle tournure !

Par l’ordonnance de Villers-Cotterêts, texte administratif édicté par le roi de France François 1er, la langue française obtient son statut officiel en France.

Cette ordonnance est par ailleurs le plus vieux texte législatif en France. Ses articles 110 et 111 concernant la lange française n’ayant jamais été abrogés.
 

Histoire du français : Ordonnance de Villers-Cotterêts
Copie de l’Ordonnance de Villers-Cotterêts source : Wikipédia

Expansion du français vers la Nouvelle-France (1539-1763)

L’histoire de la langue française ne s’arrête pourtant pas là ! Le début du 17e siècle marque l’élan de l’expansion de la langue française au-delà de l’Europe géographique.

La Nouvelle-France est colonisée par des milliers de Français. Comme le montre la carte ci-dessous ces territoires d’Amérique du Nord s’étendaient du Canada jusqu’à la Louisiane.

Sa capitale était Québec et portait le statut de Vice-Royauté du Royaume de France.

 

Histoire du français : Colonies de la Nouvelle-France
Les colonies de la Nouvelle-France source: Wikipédia

Un essor grandissant depuis le 19e siècle

Fondé en 1826 le Figaro fait partie de l’histoire du français

Au-delà de sa ligne éditoriale que nous n’aborderons pas dans cet article, le Figaro se trouve avoir également joué un rôle important dans le rayonnement du français.
Fondé en 1826 c’est le plus ancien titre de presse français. D’abord journal satirique puis quotidien avec des petites annonces en 1866, le Figaro est un des plus vieux journaux du monde.
Pour l’anecdote, Figaro était l’un des personnes du dramaturge et écrivain français, Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais. Sa devise “sans liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur” sera reprise par le journal homonyme.
 

Le Figaro : parmi l'histoire du français
Le figaro illustré voit le jour en 1889
 

Création de l’OIF et seconde langue la plus populaire du 21e siècle

C’est ainsi que petit à petit, enrichie par les romantiques et revisitée par l’Académie française, la langue française est parlée sur chaque continent et devient, au XXIe siècle, la seconde langue la plus populaire au monde !

L'OIF
L’OIF
 

Et pour réunir à nouveau tous ces Français, expatriés français et francophones éparpillés dans le monde, l’Assemblée parlementaire de la francophonie voit définitivement le jour en 1967, suite à la proposition de Léopold Sédar Sengor, président de la République du Sénégal.

Devenue Organisation Internationale de la Francophonie, l’OIF réunit plus de 80 États francophones.


Location-Francophone un blog sur le Voyage et la Francophonie

Au coeur de notre projet, Location-Francophone souhaite promouvoir la francophonie. Et pour ce faire, quoi de mieux que la rencontre et le voyage ?
Aussi pour vous aider dans vos préparatifs, Location-Francophone est le site référent de petites annonces de location vacances entre francophones.

10 commentaires
  1. Si au moins Emmanuel Macron se comportait comme un promoteur de notre langue magnifique! Il fait tout le contraire…Honte à lui!

  2. complétement d’accord avec le premier avis, mais pas que tous les médias sont adepte de l’anglicisme a outrance, mais aussi beaucoup de commerçants, a commencer par les coiffeurs et barbier, il est de bon ton de glisser des mots anglais partout !

  3. les Français portent le nom d’un de leurs envahisseurs et parlent la langue d’un autre de leurs envahisseurs. La vie est bien mystérieuse .

  4. Alfred Molet (Alfred Benoît Joseph Molet )
    Expatrié en Argentine arrivé à Buenos-Aires le 26 juillet 1869 .ingeniero de École des Arts et Métiers.
    Aujourd’hui, le Musée Usine Molet de Cordoba Argentine honnore sa Mémoire.
    Jean-luc Molet

    1. Merci Christian pour votre commentaire. Qu’est-ce-qui vous fait dire que le français se déploie chez les hispanophones ?

  5. Bonjour,
    On ne parle pas des impositions de la langue française aux habitants des differents nations et peuples du Hexagone et ses ïles, comme les Basques (et les Basques romanisées, les Gascons), les Bretons, les Catalans du Rossellò, les Corses, les Occitans…
    Jusqu’au premier quart du siecle XX il y avait encore beaucoup de gens (officialement ‘français’) qui ne connaissaient ou parlaient pas le Français, étant leur langues natives (le Basque, le Gascon, l’Occitan, le Breton, le Corse, le Catalan, le Flamande, l’Aleman…) la seule langue connue et parlée par eux. C’est ne qu’aprés la I Guerre Mondiale et la continuation de l’escolarisation en langue française que le Français se va imposer à ces gens ! Et la TV et les lois et la margination de les langues pas officiales ont réussi à couper la transmision familialle de ces langues chez eux et à la rue !
    En outre, on ne parle pas de l’imposition du Français aux colonies…

    1. Effectivement c’est une partie de l’histoire que nous n’abordons pas dans nos articles. Il est très difficile de prendre position sur ces sujets et ce n’est pas notre objectif non plus.
      Nous croyons au rayonnement positif et inclusif de la langue française et de la communauté francophone où chacun est fort de ses différences culturelles d’origines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez aussi