Location saisonnière : focus sur les droits des propriétaires

Droits des propriétaires dans le cadre de la location saisonnière
Droits des propriétaires dans le cadre de la location saisonnière

La location saisonnière est devenue une véritable tendance chez les propriétaires qui souhaitent avoir un supplément de revenus pendant les vacances. Après avoir parlé des obligations de ceux qui mettent leurs maisons et propriétés à la location, focus aujourd’hui sur les droits des propriétaires qui se lancent dans cette location de courte durée.

Droits des propriétaires dans le cadre de la location saisonnière
Droits des propriétaires dans le cadre de la location saisonnière

Les principaux droits des propriétaires

Dans le cadre d’une location saisonnière, le propriétaire a le droit d’imposer certaines règles à ses futurs locataires, à condition de tout noter dans le contrat de location. Il a par exemple le droit de demander aux locataires soit de payer le loyer en intégralité avant de s’installer dans la location de vacances, soit de fournir un acompte mais aussi un chèque de caution. Dans ce dernier cas, chaque propriétaire peut choisir le montant de l’acompte qui se situe généralement entre 20% et 30% du loyer.
En outre, le propriétaire peut aussi fixer d’autres modalités de location à sa guise, comme la durée de location qui peut être d’une semaine, de quinze jours ou d’un mois. Il faut toutefois respecter la règle qui limite la location saisonnière à 3 mois par saison maximum et 4 mois durant toute l’année.
Une autre règle que le propriétaire a le droit de mettre dans le contrat de location concerne la remise en état de location. Dans le contrat en question, le propriétaire peut ajouter qu’en cas de dégâts matériels causés par les locataires, il sera obligé de garder une partie de la caution afin de couvrir les frais de réparation. En faisant cela, il doit toutefois citer dans l’état des lieux en fin de location les détails des réparations nécessaires.

Une cuisine lumineuse
Une cuisine lumineuse
Enfin, toujours en matière de droits des propriétaires, ces derniers ont tout à fait le droit d’imposer une limite concernant le nombre de locataires admis, mais aussi de choisir d’accepter ou non les animaux domestiques. Ces informations sont à inscrire sur le contrat de location afin d’éviter des éventuels problèmes.

Les droits concernant le loyer

Pour ce qui est du loyer, il n’y a pas de règles exactes à suivre par le propriétaire. Ce qui fait que ce dernier est tout à fait libre de choisir le tarif qu’il souhaite appliquer. Il s’agit là de l’un des droits des propriétaires. Toutefois, il est conseillé de fixer un loyer raisonnable par rapport à la qualité des services que vous proposez en termes de location, cela afin de mieux attirer les vacanciers. Pour cela, n’hésitez pas à analyser la concurrence et ajustez vos prix en circonstance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You May Also Like