4 jours de bivouac au milieu des Volcans sur le GR 441

Sur la trace du GR 441 et de la Chaîne des Puys © Toploc
Sur la trace du GR 441 et de la Chaîne des Puys © Toploc

Vous le savez chez Toploc on aime la nature et l’exploration. Accompagné de 2 amis je me suis lancé sur le GR 441 ou tour de la Chaîne des Puys pendant 4 jours. Voici mon récit, celui d’une épopée de 90km et 2000m de dénivelé positif, en randonnée et bivouac, entre copains. La vie est belle, surtout sur les sentiers balisés des Volcans d’Auvergne.

Sur notre route nous avons rencontré tout un tas de gens sympas : des auvergnats en promenade, des randonneurs comme nous et des professionnels du tourisme…ravis de nous laisser remplir nos gourdes d’eau fraîche et de nous servir bières, charcuterie et fromages du coin. Carpe diem.

GR 441 en 4 étapes autour de la chaine des Puys

Le GR 441 ou “tour de la Chaîne des Puys” est un circuit de randonnée qui représente une boucle d’environ 110km. Après un long débat de groupe, nous avons décidé de débuter notre aventure à Saint-Ours et de randonner dans le sens des aiguilles d’une montre.

GR 441 en 4 jours - Tour de la Chaine des Puys - environ 90km et 1 200m de dénivelé positif © Toploc
GR 441 en 4 jours – Tour de la Chaine des Puys – environ 90km et 1 200m de dénivelé positif © Toploc Komoot OpenStreetMap

Comme numéroté sur la carte nous avons fait quatre étapes . Pourquoi ? principalement pour équilibrer chaque journée, autour de 15-25km de randonnée. Nous avons débuté par les 2 journées les plus “costaudes” avant de finir par 2 journées plus “tranquilles”.

  1. Saint-Ours à Laschamps : 26km et +650m dénivelé positif
  2. Laschamps au Lac de Servières : 28km +550m dénivelé positif
  3. Lac de Servière – Mazaye : 22km +450m dénivelé positif
  4. Mazaye – Saint-Ours : 15km et +290m dénivelé positif

📍 Lors de la 1ère étape, nous avons pris un raccourci en coupant par le GR 4 en direction de Beauregard entre Saint-Ours et les Roches.

Bivouaquer mais pas camper !

GR 441 L'emprunte d'une nuit en bivouac doit être aussi discrète que possible © Toploc
L’emprunte d’une nuit en bivouac doit être aussi discrète que possible © Toploc

Qu’est-ce-qu’un bivouac ?

Avant de vous guider dans cette aventure je tenais à rappeler quelques règles essentielles à la bonne pratique du bivouac. On les connait toutes, mais parfois on s’y perd. A l’inverse du camping sauvage qui est interdit en France dans la plupart des endroits naturels, le bivouac est souvent toléré.

La loi française n’est pas très explicite en ce qui concerne la définition exacte du bivouac. Mais grosso modo on peut retenir que le bivouac est autorisé aux randonneurs non motorisés qui effectuent une halte temporaire – pour une seule nuit – entre 19h et 8h du matin environ.

Quelles sont les règles principales du bivouac ?

Là encore veillez à vous renseigner spécifiquement dans chaque région ou parc naturel où vous vous rendrez. Toutefois il existe des bonnes pratiques générales pour bivouaquer. Elles visent à préserver la tranquillité de la faune et de la flore des milieux naturels dans lesquels vous évoluez. Les règles du bivouac sont :

  • On ne campe pas ou bivouaque pas dans un véhicule motorisé ou sur le bord d’une route
  • On n’effectue pas de saignée dans les sols autour des tentes pour drainer les eaux de pluie par exemple
  • On ne laisse aucun détritus ou déchets (cela va de soi !)
  • On ne laisse aucune inscription, graffiti ou gravure (dans les écorces des arbres notamment)
  • On ne fait pas de feux qui sont interdits pour éviter les incendies. Seuls les réchauds à gaz sont tolérés (et encore pas partout)
  • On ne prélève aucun minéraux ou fossiles…etc…

⚠️ Attention en cas de non respect de ces règles vous vous exposez à une contravention de 3e classe (68 euros) conformément au code l’environnement article R331-64.

Etape 1 du GR 441 : Saint Ours – Laschamps

Bivouac à Laschamps, on profite des derniers rayons du soleil © Toploc
Bivouac à Laschamps, on profite des derniers rayons du soleil © Toploc

🥾 Côté rando : C’est notre première étape et nous allons de Saint-Ours à Laschamps. Nous avons choisi de nous retrouver au camping Bel Air pour y déposer la voiture et prendre la route. Le GR 441 passe à 200m à l’ouest du camping. La campagne auvergnate est resplendissante, au programme du jour un gros morceau, l’ascension du Puy de Dôme.

GR 441 jour 1 : l’ascension du Puy de Dôme

Sur notre route des champs et des forêts à perte de vue. Voici tout d’abord Vulcania, le fameux parc à thème des volcans, lancé par Valery Giscard d’Estaing en 2002. Nous passons notre route sans vraiment nous arrêter pour prendre la direction du Puy de Pariou. Je suis tenté par l’ascension du Pariou mais nos sacs de 12 kilos nous appellent à l’économie de nos batteries. Sur notre droite se profile le Grand Suchet et en face de nous le Puy de Dôme. Nous effectuons la montée par le chemin des chèvres, au nord du massif. Montée progressive avec de nombreux escaliers et points de vue sur les volcans. Nous apercevons aussi les parapentes dans le ciel. Sympa !

Après une pause rafraichissement au resto d’Epicure (l’endroit porte bien son nom) nous rechargeons nos gourdes et attaquons la descente côté sud par le chemin des Muletiers. Une quinzaine de lacets sur un terrain “gravillonneux”. C’est glissant, surtout avec le poids des sac à dos, mais ça passe. Arrivée en bas, pause bière à l’auberge des Gros Manaux avant d’attaquer les 3 derniers kilomètres en sous-bois vers Laschamps.

🏕 Côté bivouac : Nous avons établi notre bivouac derrière la vieille école près des tables de campings et du terrain de boule. Un point d’eau presque potable s’y trouve à côté. De quoi faire à manger et se débarbouiller.

Etape 2 du GR 411 : Laschamps – Lac de Servières

GR 441 Lac de Servière point d'approvisionnement en eau potable des villages de la région - baignade interdite © Toploc
Lac de Servière point d’approvisionnement en eau potable des villages de la région – baignade interdite © Toploc

🥾 Côté rando : C’est l’étape que j’ai le plus aimé durant ces 4 jours. Un bon mélange de traversées champêtres, de chemins “single” en forêt avec au loin la vue sur les volcans. C’est une étape qui se déroule entre 750m et 1100m d’altitude avec de légères “bosses” avant la (petite) montée finale vers le Lac de Servières. Majestueux.

GR 441 jour 2 : lac de Servières

Au départ de Laschamps nous partons plein sud entre les Puys de Cocuset, Mercoeur et Monteillet. A partir de là nous prenons direction l’ouest vers le Puy de la Vache (1167m). Nous longeons le lieu-dit de la “Garandie” avant d’arriver sur Saulzet-le-Froid. Vous trouverez d’ailleurs une source d’eau potable à l’entrée du village depuis le GR. Le bar de Garandie est malheureusement fermé. Mais pas de panique, Pessade ne se trouve qu’à quelques encablures et vous pourrez vous ravitailler en snack et boissons au Petit Balladou.

De Pessade il ne reste que 3 kilomètres vers le majestueux lac de Servières. C’est un spot incroyablement beau et préservé. Notez que la baignade y est interdite depuis 2018. Sans le savoir nous y avons trempé les pieds avant d’être rapidement interpellés par 3 gardes forestiers. La raison de cette interdiction ? Les 2000 baigneurs estivaux et leur crème solaire ont progressivement pollué l’eau du lac qui sert d’approvisionnement aux villages environnants. Afin de restaurer la salubrité de l’eau, toutes les baignades sont interdites jusqu’à nouvel ordre. Dame nature reprend le dessus et c’est tant mieux.

🏕 Côté bivouac : A l’instar de la baignade, le bivouac discret et sans feu est autorisé sur les bords du lac. Nous avons installé notre campement sur la plage du côté de l’auberge “Gite du Lac de Servières”.

Etape 3 du GR 441 : Lac de Servières – Mazaye

Champs de blé sur le GR441 vers Mazaye © Toploc
Champs de blé sur le GR441 vers Mazaye © Toploc

🥾 Côté rando : Il est 7h au réveil et nous avons l’impression d’être les seuls au bord du lac. Calme et tranquillité. Sensation de connexion profonde avec la nature. Nous apercevons tout de même une “joggeuse” auvergnate prendre sa bulle d’air matinale. Avant de reprendre la route direction l’auberge le “Gite du Lac” pour un café-brioche bien mérité.

GR 441 jour 3 : Basilique d’Orcival

La pause est rapide, nous reprenons notre marche sur le GR441 pour profiter de la fraicheur matinale. Le démarrage est assez facile puisque nous descendons pendant quelques kilomètres vers Orcival dans la vallée du Sioulot, au sud de la chaîne des Puys. Nous nous arrêtons pour visiter la Basilique Notre Dame d’Orcival l’un des points d’intérêt de la région. Nous en profitons pour un ravitaillement en saucisson et fromage auvergnats.

Quelques kilomètres (entre 1 et 2 ? ) après Orcival, nous nous retrouvons dans la grande allée du Château de Cordès. Nous contournons son enceinte avant prendre la direction d’Olby et Mazaye notre destination finale. Au menu du soir, apéro copieux à l’Auberge de Mazayes (l’occitan de Mazaye).

🏕 Côté bivouac : A Mazaye vous trouverez un lavoir avec un point d’eau, la fontaine de “Mazaye Basse”. A quelques dizaines de mètres sur la droite après le lavoir il y a aussi une petite rivière pour une “baignade” plus complète. Nous avons établi notre bivouac pas loin du lavoir.

Etape 4 du GR 441 : Mazaye – Saint Ours

🥾 Côté rando : C’est le jour 4 et l’étape la plus courte de notre périple. Environ 15km et 300m de dénivelé positif. Nous avons tout d’abord longé la rivière – la Sioule – pendant plusieurs kilomètres avant d’attaquer la seule difficulté de la journée.

GR 441 jour 4 : plateau de Saint-Pierre-le-Chastel

La montée vers le plateau – environ 100-150m de dénivelé positif – qui mène au village de Saint-Pierre-le-Chastel. Magnifique point de vue au sommet. Au sud le Sancy. A l’ouest le Puy de Dôme. S’en suit une longue traversée en forêt vers Pontgibaud. Notre objectif n’est plus qu’à quelques kilomètres, nous passons un dernier lieu dit, Fougères, avant d’arriver sur notre point de départ Saint-Ours. La boucle est bouclée.

🏕 Côté bivouac : Pas de bivouac le 4ème jour car nous sommes arrivés en début d’après-midi. Nous avons simplement déjeuné au Camping Bel Air. Au menu, pizza, snacks et salades. Réconfortant après 4 jours d’aventure.

N’hésitez pas à partager vos commentaires et réactions. Au prochain récit d’aventure, Guillaume.

4 commentaires
  1. Alexandre,
    Merci pour votre commentaire sur notre récit randonnée et bivouac sur le GR 441. Les paysages auvergnats sont effectivement à couper le souffle. Je recommande cet itinéraire chaudement !
    Guillaume pour Toploc

  2. Bonjour, nous sommes un couple avec 1 enfant de 8ans. Nous allons faire de l’itinérant et le bivouac sera une solution pour faire des pauses plus régulières (14km 1er jour puis avec un rythme de 10km). Nous passerons à Laschamps également et certainement vers Lac Aydat. Est-ce que le bivouac est autorisé partout dans le coin? Merci de votre réponse.

    1. Bonjour Lydiane,

      Super aventure ce projet de GR 441 en famille. Petite observation, d’autant plus valable avec les enfants, mesurer les kilomètres est important mais il faut aussi prendre en compte le dénivelé positif. Même en passant à côté des puys des volcans, il y a de jolies montées sur le parcours. Pour le bivouac, à notre connaissance c’est toléré à Laschamps. Toujours en suivant les règles suivantes : pas de traces, pas de feu, 1 seule nuit, départ avant 8h le matin etc… Pour le lac d’Aydat aucune idée, à vérifier.

      Bonne rando,
      Guillaume

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez aussi