La langue française en Suisse parlée par 25% des helvètes !

Tour d'horizon de la langue française en Suisse
Tour d’horizon de la langue française en Suisse

Parmi les nombreux pays du monde qui parlent le français, on retrouve la Suisse où la langue de Molière cohabite avec d’autres langues nationales, dont l’allemand et l’italien. Connaissez-vous la place que tient la langue française en Suisse ? Qu’en est-il de sa progression chez les helvètes ? Vous trouverez les réponses dans ces quelques lignes.

Tour d'horizon de la langue française en Suisse
Tour d’horizon de la langue française en Suisse

La langue française en Suisse, parmi les langues nationales

4 langues en Suisse : allemand, italien, romanche et français

La Suisse est surtout réputée dans le monde entier par son plurilinguisme. Pour ceux qui ne le savent pas encore, le pays possède en effet quatre langues nationales.
On y trouve donc l’allemand, l’italien, le romanche et…le français.

L’allemand est sans conteste la langue la plus parlée en Suisse

La langue française fait ainsi partie des langues officielles dans ce pays où les habitants sont justement censés savoir parler au moins deux de ces quatre langues nationales.
L’allemand est sans conteste la langue la plus parlée en Suisse, sachant que l’État fédéral était officiellement germanophone jusqu’en 1798, année où l’égalité en droit et au niveau linguistique des citoyens avait été déclarée.

La langue française en Suisse officialisée en 1848

Mais malgré la suprématie du « deutsch » depuis toutes ces années, la langue de Molière a quand même pu se faire une place chez les helvètes.
Le français a commencé à être de plus en plus parlé à partir de l’année 1848, depuis qu’il a été officiellement déclaré (avec l’italien) langue nationale au même titre que l’allemand.

6 cantons qui forment la Suisse romande

Aussi, certains cantons suisses ont toujours parlé la langue française, à savoir :

  • Genève,
  • Valais,
  • Neuchâtel,
  • Fribourg,
  • Jura
  • et Vaud

Ce sont justement ces 6 cantons qui forment la Suisse romande.

Offrez-vous une escapade à Bougy-Villars, une commune du canton de Vaud en Suisse
Offrez-vous une escapade à Bougy-Villars, une commune du canton de Vaud en Suisse

Connaissez-vous le français de Suisse ou suisse romand ?

La langue française en Suisse = le Suisse romand

La Suisse romande désigne donc la partie ouest du pays formée par les cantons cités plus haut qui parlent majoritairement le français. Dans cette partie francophone de la Suisse, la population parle plus précisément une variante du français tout simplement appelé suisse romand.

Le Suisse romand aussi influencé par l’allemand ?

La langue française en Suisse n’est toutefois pas si différente que cela du français de France.
Cependant, elle présente certaines caractéristiques propres comme la présence de mots et expressions d’origine allemande. En d’autres mots, le suisse romand possède une petite connotation germanophone.

Il emprunte ainsi quelques mots « deutsch » comme moutre, poutzer ou encore witz. Parallèlement à cela, on remarque également des mots et expressions françaises comme merci ou adieu dans le suisse-allemand, qui est la langue parlée en Suisse alémanique (partie germanophone de la Suisse).

Magnifique coucher de soleil sur le lac Léman
Magnifique coucher de soleil sur le lac Léman

La langue française parlée par 25-30% des suisses

Une progression depuis les années 1980 d’après l’ OFS

Comme explique auparavant, la prédominance de l’allemand est ressentie en Suisse au 19e siècle, et même au début du 20e siècle. D’après l’Office fédéral de la statistique (OFS) c’est surtout à partir des années 1980 que les autres langues nationales, dont principalement le français, commencèrent à afficher une belle progression.

OFS relevé structurel 2020 : la langue française en Suisse est en progression
OFS relevé structurel 2020 : la langue française en Suisse est en progression

Modeste baisse de l’allemand et de l’italien

D’après son relevé structurel 2020, l’OFS a pu conclure que l’allemand a connu une légère baisse depuis 1970 jusqu’à 2017, et cela, au profit de la langue française en Suisse.
Pour ce qui est des autres langues, l’utilisation de l’italien comme langue principale a baissé d’environ 3%. Le romanche a également chuté selon les statistiques.

…au profit de la langue française en Suisse

En effet, si en 1970, 18,4% des suisses avaient avoué utiliser principalement le français, ce pourcentage est passé à 22,9% en 2017, soit une nette progression de presque 5 points.
Selon certains experts linguistiques, cette montée en puissance de la langue française en Suisse s’expliquerait par le fait qu’il est plus facile de s’adapter au français.

Si par exemple des gens qui parlent italien, portugais ou autres débarquent en Suisse romande, ce serait plus facile pour eux d’apprendre la langue de Molière.
D’un autre côté, ceux qui s’installent en Suisse alémanique peinent à adopter l’allemand selon ces experts. Ceci explique donc en partie la progression du français en Suisse.

La langue française en Suisse est parlée par environ 25%-30% de la population

Pour ce qui est de l’utilisation du français en Suisse au quotidien, sachez que la langue est principalement parlée au sein de 23% des foyers – contre 59% pour le suisse-allemand.

La langue francaise en Suisse est parlée par environ 23% des ménages - OFS
La langue francaise en Suisse est parlée par environ 23% des ménages – source : OFS 2020

Son pourcentage d’utilisation est de 29% sur le marché du travail en Suisse – contre 65% pour le suisse-allemand.

Lire Aussi : Office fédéral de la statistique (OFS) relevé structurel 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez aussi