15 choses à savoir sur la location d’une chambre de bonne

Chambre confortable ©tinyhouse-baluchon
Chambre confortable ©tinyhouse-baluchon

Parmi les options qui se présentent aux étudiants et vacanciers, on peut citer sans hésiter la location de chambre de bonne. Loger chez l’habitant se révèle généralement une solution très intéressante, notamment pour les étudiants, mais aussi les vacanciers qui aiment voyager seuls. La barrière de la langue faisant parfois obstacle à nos voyageurs et étudiants francophones, l’idée de chercher une location entre particuliers francophones semble en effet très prometteuse.

Location chambre de bonne : réglementation

Location chambre de bonne redécorée © DR
Location chambre de bonne redécorée © DR

Qu’est-ce que la location de chambre de bonne ?

La location de chambre de bonne, c’est tout simplement une solution moins onéreuse pour les étudiants et les vacanciers, francophones ou étrangers, de passer un weekend, ou un long séjour en logeant chez l’habitant. Seulement, à la différence d’une chambre d’hôtes en France, la chambre de bonne ne bénéficie pas des mêmes atouts, notamment en ce qui concerne la surface habitable.

Quelles sont les critères pour qu’une chambre de bonne soit décente ?

Rappelons qu’une chambre de bonne ou dépendance, se définit comme une petite pièce isolée située dans une grande maison. Cette dernière se trouve habituellement sous les combes et donne accès au toit. À l’origine, la chambre de bonne servait, à l’époque de la bourgeoisie, de lieu de vie pour les domestiques. Les critères de décence d’un logement ont été fixé par le Décret n°2002-12  du 30 janvier 2002 et sont les suivants :

  • La chambre de bonne mise en location dispose au minimum d’une pièce principale
  • La location chambre de bonne doit avoir soit une surface habitable au moins égale à 9 m² et une hauteur sous plafond au minimum égale à 2,20 mètres,
  • La location chambre de bonne doit disposer d’un volume habitable au moins égal à 20 m3.

Location chambre de bonne : quelle demande ?

Fenêtre des chambres de bonne
Fenêtre des chambres de bonne © DR

Les étudiants français ou étrangers

De nos jours, les chambres de bonnes sont mises en location, pour le plus grand bonheur des étudiants. En effet, bien que disposant d’un espace assez exigu, la chambre de bonne offre un avantage indéniable, notamment en ce qui concerne le prix. En effet, les étudiants étrangers ou locaux peuvent y séjourner le temps de finir leurs années universitaires.

Les voyageurs solo de passage

Si parfois, la location de chambre de bonne est mal perçue par certaines personnes, elle semble néanmoins avantager les jeunes étudiants, mais aussi les vacanciers de passage. Louer un toit avec vue sur la tour Eiffel fait bel et bien rêver plus d’un étranger. Certains détails sont néanmoins à prendre en compte avant de se lancer dans la location de chambre de bonne.

👉 A lire : Que faut-il savoir avant de visiter la tour Eiffel ?

Location chambre de bonne : critères de sélection

chambre de bonne sous les combles
chambre sous les combles © DR

Une fois que vous avez décidé de vous lancer dans la location de chambre de bonne, vous devez avant toute chose prendre en compte certains points afin de ne pas vivre dans une pièce inadéquate.

Choisir la location chambre de bonne pour la vue

Pour commencer, souvenez-vous qu’une chambre de bonne se trouve généralement au-dessus de l’appartement du propriétaire et donne, par conséquent, accès au toit, un des atouts majeurs de ce type de logement surtout si vous envisagez la location de chambre de bonne à Paris.

Vérifier la surface minimum réglementaire

D’autre part, une pièce dont la surface est inférieure à 9 m2 ne doit généralement pas être mise en location. De ce fait, si vous projetez de chercher une location vacances île de France, assurez-vous que cette dernière occupe une superficie minimale de 17 m2 pour un volume supérieur ou égal à 20 m3, sinon vous risquez de manquer d’espace.

Location de chambre de bonne depuis les toits © DR
Location de chambre de bonne © DR

Vérifier chaque pièce pour un logement décent

Mais afin que la location de chambre de bonne soit un marché intéressant, tant pour le propriétaire que pour le locataire, cette dernière doit être « décente ». On entend par décente, une chambre ou une pièce soumise aux réglementations sanitaires. Ainsi, comme pour louer un appartement en France, la chambre de bonne doit comprendre une salle d’eau, un système d’évacuation des eaux usées et une cuisine.

Vérifier l’état général du bâtiment

Une fois que vous envisagez la location de chambre de bonne, pensez également à vérifier l’état de la pièce et de la maison dans laquelle vous allez loger plusieurs semaines. Outre l’état des escaliers, fenêtres et autres points accès, l’état des matériaux de construction doit également être pris en compte, surtout si vous ne souhaitez pas tomber malade. On voudrait aussi éviter que le bâtiment s’écroule.

Vérifier l’état des installations

Les branchements électriques, les réseaux, les différents équipements de chauffage, le gaz sont autant de détails à vérifier afin de déterminer si ces derniers répondent aux normes de sécurité qui ont été définies par les lois et règlements en vigueur. Ces détails doivent également être pris en compte si vous envisagez la location d’un studio ou la location d’un appartement à Saint-Julien-en-Genevois par exemple.

Plus d'intimité avec la location chambre de bonne
Location chambre de bonne avec lumière naturelle © DR

Disposer de lumière naturelle

En ce qui concerne la ou les pièces principales, celles-ci doivent au moins bénéficier d’une lumière naturelle suffisante. Assurez-vous qu’il y ait une fenêtre pouvant s’ouvrir donnant sur la pièce principale.

Attention à la pièce isolée

Dernier point, surtout, ne confondez pas chambre isolée et chambre de bonne. En effet, à la différence d’une chambre de bonne, une pièce isolée ne comprend aucun équipement sanitaire et aucun élément destinés à la cuisine. Si vous cherchez une chambre de bonne respectant les normes, celle-ci doit au moins comprendre deux pièces, dont une pièce de service (salle d’eau, cuisine, toilettes, etc.) et une pièce principale.

Location chambre de bonne : l’aménagement

Chambre confortable location chambre de bonne ©tinyhouse-baluchon
Chambre confortable ©tinyhouse-baluchon

Vous avez finalement avez trouvé la chambre de bonne qui vous servira de lieu de vie durant vos prochaines années d’études ou votre long séjour ? Il ne vous reste plus qu’à l’aménager. Souvenez-vous que ce type de chambre mis en location n’est pas forcément meublée.

Optimiser l’espace

Certes, quelques travaux seront à entreprendre. Mais, au final, vous obtiendrez une chambre de bonne de 17 m2 parfaitement habitable et spacieuse. Car, l’astuce dans l’aménagement de votre chambre de bonne de location, c’est l’optimisation de l’espace. Pour se faire, quelques petites astuces intéressantes sont à prendre en compte.

Cuisine et Sanitaire

Les sanitaires et le coin service sont installés, mais les meubles sont encore à acheter. La première étape consiste à déterminer la surface habitable de votre chambre de bonne. Vous avez opté pour une chambre de 17 m2, surface minimum pour une chambre ? Il vous faudra être particulièrement astucieux afin de l’aménager selon vos goûts.

Optimisation de l'espace avec cet escalier avec des rangements ©Andrew Michler
Optimisation de l’espace avec cet escalier avec des rangements ©Andrew Michler

Meubles et rangements

Fort heureusement, nombreux sont les aménagements et les meubles adaptés à ce type de chambre dotée d’une surface exigüe. Pour ce faire, il vous faudra opter pour des meubles dotés de nombreux tiroirs de rangement. La table, le lit et le bureau se verront agrémenter de plusieurs tiroirs afin de contenir un maximum de choses. Les murs, quant à eux, se transformeront en une véritable caverne d’Ali Baba !

La table de bureau et le lit peuvent également être escamotables. Une idée qui optimisera l’espace lorsque ces derniers ne seront pas utilisés dans la journée. Votre bureau peut, par exemple, se glisser sous le lit lorsque vous recevez des invités. Quant au lit, il sera rangé dans un placard dans la journée.

Si vous avez trop d’objets (livres, CD…), prévoyez des rangements coulissants, sur mesure ou encore escamotables. Installer des étagères semble également une alternative intéressante, mais leur nombre doit cependant être limité afin d’éviter l’effet d’encombrement.

Privilégier les couleurs claires

D’une part, vous devez jouer avec la luminosité naturelle. Évitez de mettre trop de décoration dans votre petit deux-pièces ou une pièce. Le choix de la couleur, d’ordinaire claire ou chaude, joue également avec l’optimisation de la lumière. Elle permet, d’autre part, de pallier au manque de lumière.

Location chambre de bonne : comment louer ?

Certes, Paris est la ville où est concentré le plus grand nombre de chambres de bonne. D’autres villes, tout aussi intéressantes et accueillantes, mettent également en location des appartements et studios aménagés. Vous pourrez même trouver un logement chez l’habitant à quelques minutes des centres villes. Afin de réduire le temps de recherche, faire appel à des plateforme spécialisées, comme Toploc, présente des avantages indéniables. Notamment la réservation en direct qui vous fait économiser les frais de services d’Airbnb et Booking.

Julien pour Toploc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez aussi