7 étapes à suivre pour ouvrir un gîte et chambres d’hôtes

Pourquoi ne pas ouvrir un gîte rural ou louer votre chalet de jardin ?
Pourquoi ne pas ouvrir un gîte rural ou louer votre chalet de jardin ? © DR

De plus en plus de Français sont séduits par l’idée d’ouvrir un gîte rural. D’après l’Insee, la France occupe la première place des locations meublés de tourisme entre particuliers en Europe. Face à cet engouement pour l’hexagone, il n’est guère étonnant de voir les français proposer leur maison de campagne en location. Outre l’opportunité d’arrondir ses fins de mois, la location d’un gîte et chambres d’hôtes – ou location meublé touristique – présente d’autres avantages. Voici nos 7 étapes pour ouvrir votre gite ou vos chambres d’hôtes dans les meilleures conditions. N’hésitez pas à nous contacter en commentaires si vous avez des questions et à vous resservir de nos informations pour construire votre projet.

Ouvrir un gîte : le marché des meublés de tourisme

Ouvrir gîte rural et chambres d'hôtes à la campagne
Ouvrir gîte rural et chambres d’hôtes à la campagne © DR

36 millions de nuitées réservées en ligne en 2018 en France

C’est un bon point de départ à vérifier avant d’ouvrir un gîte et chambres d’hôtes. Les réservations en lignes de locations de vacances louées par des particuliers (ou petits professionnels) séduisent toujours plus. D’après les chiffres de l‘Insee publiés en Juin 2019, c’est 36 millions de nuitées réservées en ligne en 2018. Soit 15% de plus qu’en 2017. Et parmi les différents types d’hébergements touristiques comme l’hôtellerie ou les centres d’hébergements collectifs de vacances, seul le segment des meublés de tourisme loués par des particuliers est en croissance.

Environ 850 000 locations meublés touristiques en 2022 en France

Il est plus difficile d’obtenir un consensus sur le nombre de locations meublés touristiques en France. En consultant plusieurs sources, nous pouvons estimer qu’il existe en France en 2022 environ 850 000 locations meublés touristiques. Elles représentent l’intégralité des locations vacances proposées par particuliers et petits-professionnels du tourisme. On y retrouve les gites, les chambres d’hôtes, les logements insolites, la maisons, les villas et les appartements.

Répartition des 850 000 locations meublés touristiques par type d’hébergements (France, 2022) :

📌 Notez, 1) On recense environ 679 000 locations meublés secondaires où sont inclus les appartements, maisons et villas, 2) Sur 100 000 gites en France, environ 45 000 sont répertoriés chez Gite de France, 3) Les 3 000 logements insolites incluent toutes les catégories : cabane, péniche, bateau, troglodyte, moulin, château, yourte, tipi etc. Cette catégorie ne fait pas toujours l’unanimité car la dénomination “insolite” n’est pas toujours clairement définie.

Sources : Estimations Toploc, Accueillir Magasine, Tendance-Insolite, Fédération Hôtellerie de Plein Air

Une maison troglodyte dans les montagnes espagnoles ©David Vico
Une maison troglodyte dans les montagnes espagnoles ©David Vico

Répartition des 850 000 locations meublés touristiques par région administrative (France, 2022) :

📌 Notez, l’équipe Toploc a réparti les 850 000 locations meublés touristiques au pro-rata des “résidences de tourisme et hébergements assimilés” recensés par l’Insee en 2022 dans les 13 régions métropolitaines de France. Cette répartition est donc une estimation qui traduit une tendance géographique et qui pourrait évoluer en fonction de la base de référence.

Sources : Estimations Toploc, Insee Etablissements d”hébergements touristiques en 2022

Le marché français des locations meublés de tourisme estimé à 4 milliards d’euros

L’Insee estime que pour les 36 millions de nuitées réservées en ligne, la capacité moyenne est de 3 voyageurs. Chez Toploc notre panier moyen pour 3 personnes sur l’hexagone – au travers des 14 types d’hébergements que nous proposons – est compris entre 100 et 120 euros par nuitée. Nous estimons donc le marché français des locations meublés de tourisme à environ 4 milliards d’euros.

📌 Nous observons que le marché français des locations meublés de tourisme est un marché en croissance et très dynamique. De plus, la part des voyageurs étrangers qui visitent l’hexagone est en augmentation. Si vous souhaitez ouvrir un gîte et des chambres d’hôtes c’est plutôt de bon augure !

Ouvrir un gîte : business plan et prévisionnel

Ouvrir un gite loueur meublé de tourisme statut particulier ou professionnel ?
Ouvrir un gite loueur meublé de tourisme statut particulier ou professionnel ? © DR

Avant de vous lancer dans la trépidante aventure d’ouvrir un gîte et chambres d’hôtes, il peut être judicieux de réaliser un plan d’affaires. Ce document sera nécessaire pour construire votre projet, en vérifier la faisabilité et certainement convaincre votre banquier 🙂

Qu’est-ce-qu’un plan d’affaires ou business plan ?

Vous trouverez de nombreuses ressources disponibles à ce sujet. Un plan d’affaires est un dossier qui synthétise l’étude préalable que vous réalisez sur votre projet en une ou plusieurs dizaines de pages. Pourquoi est-ce-important ? rédiger ce document permet de prendre le recul et le temps d’analyse nécessaire avant de vous lancer. Le plan d’affaires consiste en :

  1. l’étude du marché, de l’environnement externe comprenant la concurrence, la réglementation, les tendances de consommation.
  2. une description détaillée de votre projet, des travaux nécessaires avec un rétro-planning. Ainsi que des éléments sur votre positionnement, votre plan de commercialisation et votre plan de communication.
  3. un plan financier prévisionnel de votre projet avec le calcul du chiffre d’affaires et de la marge à 3 ans généralement. Ce plan financier inclut aussi les besoins en financements de votre projet. C’est un étape cruciale pour convaincre votre banquier et vos partenaires de la viabilité de votre projet et donc d’obtenir les ressources de financement nécessaires.

L’étude du marché et de votre zone de chalandise

Il est important d’étudier votre zone de chalandise. C’est à dire les quelques dizaines de kilomètres autour de votre lieu potentiel d’implantation. Y-a-t-il déjà des offres de gites et de chambres d’hôtes ? Comment allez-vous vous différencier ? Y-a-t-il suffisamment de voyageurs à venir visiter la région ? Quelles activités ou partenariats pouvez-vous proposer pour agrémenter votre offre d’hébergement ? Par quels canaux allez-vous vous faire connaitre ? …

📌 La liste des questions à se poser est longue mais c’est une étape clef pour poser les fondements de votre projet d’ouvrir un gîte.

Est-ce-rentable d’ouvrir un gite ?

C’est une des questions centrales que vous vous posez certainement avant d’ouvrir un gîte. Il est important d’étudier chaque composante de la rentabilité. À savoir les produits et les charges principalement. Vous pouvez donc calculer : votre chiffre d’affaires prévisionnel, votre marge prévisionnelle et votre budget d’investissement travaux et équipements.

📌 Notez, pour aller plus loin nous vous proposons aussi une notion plus avancée : mesurer le retour sur investissement de vos locations saisonnières. Le temps passé en vaut-il la chandelle ? 👉 En savoir plus : Mesurer le retour sur investissement de vos locations saisonnières

Calcul du chiffre d’affaires prévisionnel en France

D’après nos différentes discussions avec les hôtes Toploc en France, il semblerait que le taux moyen d’occupation soit d’environ 30-35%. C’est à dire que sur année calendaire, vous devriez être en mesure de louer votre gite entre 15 et 18 semaines ou vos chambres d’hôtes entre 105 et 108 nuitées. Aussi d’après nos estimations, un gite pour 6 personnes se loue en moyenne 1 250 euros la semaine et une chambre d’hôte pour 2 personnes environ 85 euros par nuitée.

A titre indicatif, si vous souhaitez calculer votre chiffre d’affaires prévisionnel avant d’ouvrir un gîte vous pouvez l’estimer compris entre 18 750 € / an (15 X 1250) et 22 500 € / an (18 x 1250). Selon la même approche le chiffre d’affaires prévisionnel d’une seule chambre d’hôtes se situe entre 9 000 € / an et 9 500 € / an.

📌 Notez, ces montants sont indicatifs et représentent une moyenne en France. Ils fluctuent énormément en fonction de votre localisation, de votre capacité d’accueil et des prestations que vous proposez.

Calcul des charges prévisionnelles en France

Là encore c’est une mesure très variable en fonction du type d’hébergement ou de meublé de tourisme que vous proposez. Dans ce calcul il est nécessaire que vous considériez l’ensemble de vos frais fixes et variables avant d’ouvrir un gîte. Pensez aux factures d’énergie (eau, électricité, gaz) aux frais de ménage, aux frais de maintenance ou de remise en état. Nous estimons que les charges de services s’élèvent en moyenne à 40% de votre chiffre d’affaires.

📌 Notez, ces coûts sont différents du budget d’aménagement ou budget d’investissement travaux qu’il vous faudra prévoir en sus avant d’ouvrir un gîte et chambres d’hôtes.

Ouvrir un gîte : préparer son projet

Ouvrir un gite et louer un studio de jardin et générer un revenu complémentaire
Louer un studio de jardin et générer un revenu complémentaire © DR

Trouver la propriété adéquate pour votre projet

Avant de vous décider à ouvrir un gîte rural en France, il vous faut bien entendu avoir une ferme, une maison en bord de mer, un joli hébergement à la montagne, une petite maison de campagne ou un gite de groupe. À la différence d’une chambre d’hôtes, le gîte devra comprendre tous les aménagements nécessaires, dont les équipements de base : cuisine équipée, salles de bains équipées, chambres, salon et pièce de vie, sanitaires, etc..

Réaliser des travaux avant d’ouvrir un gîte rural

Comme le gîte sera loué meublé, le propriétaire devra réaliser quelques travaux afin de rendre le logement présentable et bien agencé. Ce dernier devra également être conforme aux normes sanitaires et comprendre de jolies décorations afin de séduire la clientèle. 

Ouvrir un gîte : subventions et financement

Construction d'une maison modulable dans la nature ©leckiestudio.com
Construction d’une maison modulable dans la nature ©leckiestudio.com

Les aides et les subventions

Les propriétaires souhaitant ouvrir un gîte rural en France peuvent obtenir des aides, sous forme de subventions. Ces subventions, accordées par les conseils généraux des départements, vous permettront de réduire le coût des travaux (maçonnerie, peinture, menuiserie, revêtement…) jusqu’à 30 % en France.

Bien entendu, le montant varie en fonction du département où se trouve la maison à louer à la semaine. Souvenez-vous cependant que les travaux d’embellissement sont très importants surtout si vous souhaitez obtenir le label « Gîte de France ».

Ouvrir un gîte : réglementation et formalités

Ouvrir un gite, le choix du statut professionnel ou particulier ?
Ouvrir un gite, le choix du statut professionnel ou particulier ?

Ouvrir un gîte rural et le déclarer en Mairie avec le CERFA

Ouvrir un gîte rural en France ne se limite pas à la rénovation du logement qui accueillera les vacanciers de France ou d’ailleurs. Vous devez ensuite déclarer, à la mairie de la commune, la maison que vous souhaitez proposer en location à l’aide du CERFA 14004. Il est à adresser au maire de la commune concernée en application des articles L. 324-1-1 I et D. 324-1-1 du code du tourisme.

Déclaration au RCS et au CFE

Ouvrir un gîte rural en France implique aussi une inscription au registre du commerce et des sociétés ainsi qu’une déclaration auprès du CFE, acronyme de Centre de formalité des entreprises. Cela vous permettra d’obtenir un K-BIS et un numéro de SIRET.

Loueur meublé particulier ou professionnel ?

C’est le code général des impôts et notamment l’article 155 qui vous aidera pour répondre à cette question. Avant d’ouvrir un gîte, sachez que ce statut est un choix et qu’il implique des considérations fiscales notamment pour le traitement des revenus de votre activité. Toutefois il existe 3 critères qui vous caractérisent de fait pour le statut professionnel : vous générez plus de 23 000 euros / an avec vos locations meublés de tourisme, vos recettes excèdent les revenus du foyer fiscal et un membre du foyer est inscrit au registre du commerce en tant que loueur professionnel.

👉 En savoir plus : Meublé de tourisme loueur particulier ou professionnel ?

Ouvrir un gîte : commercialisation et visibilité

Pourquoi ne pas louer votre chalet de jardin
Pourquoi ne pas louer votre chalet de jardin ? © DR

Créer un site internet pour gites et chambres d’hôtes

Si vous démarrez votre activité, vous n’êtes pas sans savoir qu’il est important de créer un site internet avant d’ouvrir un gîte et chambres d’hôtes. Certes la notoriété s’acquiert dans le temps et les centrales de réservations comme Airbnb, Booking et consœurs sont indispensables au lancement de votre activité. Toutefois lorsque vous aurez convaincu vos premiers voyageurs, vous pourrez leur proposer de réserver leur prochain séjour via votre site internet. Toploc vous accompagne dans cette démarche.

Ajoutez votre gite sur des plateformes en ligne

Hôtes, pour gagner en visibilité vous pouvez enregistrer gratuitement votre location vacances sur Toploc. C’est un blog de voyages mais surtout un site référent de petites annonces de location vacances. Toploc vous accompagne également dans la création site internet. L’insertion de votre annonce et gratuitement et vous recevez directement les demandes de réservations des Voyageurs. Sans intermédiaires et sans commissions sur les locations. Gardez le contrôle sur votre activité !

👉 A lire : 7 conseils pour le livret d’accueil de vos locations saisonnières

Donnez de la visibilité à votre gîte

En quelques clics sur Toploc les voyageurs parcourent nos milliers d’annonces dans plus de 60 destinations dans le monde. Nous avons un large choix de gîtes, chambres d’hôtes, mobil-home, appartement ou studio, logements insolites comme les cabanes ou les yourtes. Voici quelques exemples :

Ouvrir un gîte : certifications et labels

Maison souterraine et écologique © Green Magic Homes
Maison souterraine et écologique © Green Magic Homes

Obtenez un label de qualité pour votre gîte rural

Afin de rassurer les futurs clients il est souvent conseillé d’obtenir un label. Cette option vous permettra en effet d’obtenir une meilleure visibilité. Cela vous permettra aussi de rassurer les vacanciers sur la qualité de votre hébergement rural.

📌 Il existe actuellement plusieurs réseaux pouvant labelliser votre maison de vacances, comme Gîtes de France, Fleurs de soleil ou Clévacances. Une fois labellisé, vous aurez davantage de chance de trouver des clients qui sont très friands de ces jolies maisons de campagne proposées en location.

Pas moins de 13 labels et certifications en France !

Avant d’ouvrir un gîte il peut-être intéressant de réfléchir aux labels et certifications. En France nous en recensons pas moins de 13 avec différents spécificités. Certains font la promotion du tourisme durable (et chez Toploc nous le recommandons fortement) d’autres font la promotion du tourisme équitable et d’autres font la promotion du tourisme inclusif.

📌 Voici les 13 labels sur lesquels vous pouvez vous renseigner : Label meublé de tourisme, Label Clévacances, Label Gite de France, Label Tourisme durable, L’écolabel, Ecogite, Gite Panda, la Clef Verte, Label Tourisme et Handicap, Logis de France, Relais et Châteaux, Bienvenue à la ferme et Relais du silence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez aussi